2020 en quelques mots…

Nash :: repeat entrepreneur
9 min readJan 18, 2021

Retrospective 2020… pour rire un peu.

Les mots de l’année :

Résilience :

On ne sait plus ce que ça veut dire, mais on sait qu’il « faut » l’être. Ou l’avoir, on ne sait plus non plus. Mot désintégré, désincarné, démis, démonté et adopté pourtant par tous, pour tout… et surtout n’importe quoi. En entreprise, avant 2020, il fallait être agile… depuis cette année, il faut être résilient ! A bon entendeur !

Confinement :

Solution sanitaire, maladie économique, qui consiste à mettre des familles sous cloche sans autre activité que les cours d’école et les trésors de l’appartement. Moment de rapprochement, de déchirement, de violence familiale ou de procréation gouvernementalement assistée.

Dé-confinement :

Libération des miasmes, microbes pathogènes et des mycoses. Surtout au restaurant et dans les lieux de culture.

Ré-ouvrir (!!!) :

Que dire ? Même le président a commis cette faute abominable à plusieurs reprises…

Mais je ne reviendrai pas sur mes manies linguistiques ou orthographiques « snobs » puisque nous allons être sauvés par la tech qui permettra à tout un chacun prochainement d’être illettré et inculte, mais fort heureusement pas touché d’illectronisme grâce à la 5G ! Alléluia !

George Floyd & Samuel Paty :

Encore en 2020, on peut crever à cause de la couleur de sa peau, de sa religion ou d’avoir juste transmis de la connaissance. La connerie humaine a encore de beaux jours devant elle, et la planète peut encore bien manger du plastique, on risque de ne plus être là pour le déplorer de toute façon.

Trump :

Out.

Biden :

In.

Chine :

Pays complètement tik-tok qui pense aujourd’hui le monde de 2100 en faisant profiter pourtant tout de suite à l’humanité des horreurs/erreurs d’aujourd’hui…

Pandémie :

Paralysie du monde…. mais devant Netflix !

Pangolin :

Animal non comestible sans vaccin, présumé coupable en voie d’être innocenté. Bouc émissaire de l’ère digitale. Dès qu’on déconne, en gros, c’est un animal qui trinque !

Vaccin :

Possibilité de manger du Pangolin et de la Chauve-Souris à nouveau : ouf ! Attention toutefois à ce qu’un con ne vienne pas à s’attaquer à une autre espèce tout de suite… laissons le temps à la pandémie de Covid19 de décimer un peu…

Sean Connery :

James Bond qui n’a pas voulu attendre la sortie du dernier James Bond… parti rejoindre Kobe Bryant, sa fille, et Pierre Cardin.

Beyrouth :

« C’est Beyrouth ici ! » reprend tout son sens… dans l’indifférence quasi générale.

Giscard :

Plus aucun mandat durant le XXème siècle parmi les présidents Français encore en vie… Coup de vieux pour tous les cons qui sont nés comme moi avant 1980 ! Je ne vais plus oser mentionner René Coty en dehors de certains Ehpad ! Et c’est bien dommage… déjà qu’on se retenait !

OL :

Les femmes de l’OL indétrônables championnes sur le toit de l’Europe pour la 7ème fois de leur histoire ! Mais comme ce sont des femmes, parlons plutôt de la n-ième défaite du PSG ! Parole de Lyonnais….

Zoom :

Nouvelle coloscopie propice au team building… permet le rapprochement entre collègues, la bonne humeur depuis sa cuisine ou son grenier, et accessoirement le flicage des subalternes et la baisse de la productivité de l’humanité sur l’autel de la remote-réunionite-aiguë… occasion cependant, d’aussi sacrément se fendre la gueule à mater Michel en slip et Monique se faire interrompre par la petite dernière ou inversement.

Houseparty :

Excuse digitale pour picoler seul chez soi. Comme si l’on avait eu besoin de ça !

Frontière :

Truc fermé énergiquement en cas de gros flippe mondialisé… Limite maximum de la portée de la vue de nos dirigeants. Partout dans le monde.

Brexit :

Plus longue constipation de l’Histoire.

Ou comment une montagne a “pondu” une souris ! (en tant que franco-britannique je ne sais pas quelle partie de moi doit vomir l’autre, cependant : et c’est selon moi, que qui manque aux 1200 “fucking” pages de cet accord !)

Nouvelle souche :

Reboot ou spin-off, remake ou featuring : pour les fêtes, le virus revient comme vous ne l’aviez encore jamais vu ! Comme on ne savait pas quoi foutre !

Vague :

Qui n’est pas net. 1ère vague : pas très nette… 2ème vague : bof, on n’sait pas bien. 3ème vague : on attend 2021, sinon ça va se voir !

Re-confinement :

Réaction à ce qui n’est pas net.

Le/La Covid :

Grand débat des gens qui ont trop de temps à perdre… fallait-il dire « le » ou « la » Covid durant toute cette foutue année ? Rappelons à tous que l’on descend les poubelles quand elles sont pleines… et là, vraiment, ça déborde !

Juste un petit mot sur la langue, le langage, tout ça…. Ceux qui traduisent les genres venus de l’anglais (disease est donc féminin en anglais ?) doivent être des mêmes couillons qui nous emmerdent en cette fin d’année avec l’absurdité de la rature inclusive sur « enceint.e »….

Mais si l’on suit leur logique, on devra donc dire “une microprocesseur”, “une internet”, non ?

Je ne reviendrai pas sur la capacité que nous avons par ailleurs à assimiler comme des débiles des expressions purement anglaises qui n’ont pas de sens en français, si ? comme ces tics linguistiques employant sans logique les mots « adresser », « revenir vers » ou « faire sens », hein ? Non, c’est bon ? On parle Français ou bien ? Rendez-vous en 2021 avec de nouvelles entorses à la con ! (j’ai conscience que 80% d’entre vous employez ces énormités… je vous en veux… mais comme c’est écrit, ça passe mieux !)

Raoult :

N’est pas une grande réception mondaine, mais une grande déception mondiale… qui se disait savant de Marseille. (merci Coluche).

Restaurateur :

Métier non essentiel.

Restaurant :

Cluster.

Chômage partiel :

Scandale en perspective.

Effet d’aubaine :

CF chômage partiel.

PGE :

Bombe à retardement.

Fonds propres :

Fonds quoi ?

Culture :

Quoi ?

Vélo :

Le vélo électrique qui a envahi nos villes depuis 10 mois, demeure-t-il un vélocipède ? Et à ce titre, mérite-t-il toujours le nom de « vélo » ? HAHA ! Je vous tiens, rouleurs citadins covidesques apôtres de Simoncini ! (non, rien, je voulais juste dire rien du tout… mais sur le vélo ! Et à l’occasion vous pousser à réviser le sens de “vélocipède”)

Positif :

Les seuls à avoir eu un truc positif cette année sortaient d’une zone de test Covid… Ca fait quand même déjà plus de 80 millions de personnes dans le monde ! Veinards !

Personnel soignant :

Héros du quotidien de mars à mai 2020….

Cinéma :

« Arrête ton cinéma »… ah oui ? mais littéralement, donc !

Masque :

Slip de tête : on ne sort pas sans, on le lave souvent, ça protège les autres, et ceux qui n’en portent pas sont de sacrés déconneurs ! Surtout utile durant les balades en forêt.

Avion :

Non, rien. De toute façon, avant la pandémie on disait déjà que l’avion était le nouveau grand Satan, alors bon… Mais ceux qui dénonçaient l’avion le faisaient sur des serveurs, via des posts et des conversations sur des forums non ? (pollution numérique : 4% des gaz à effet de serre, hein les zozos, versus autour de 3% pour l’aviation !)

Amazon :

Ah, oui, on me glisse dans l’oreillette qu’en France, le grand Satan, c’est plutôt Amazon ! Eh oui ! Pardon ! Avec une part de marché de moins de 25% du e-commerce qui représente lui, 10% du marché total (même si c’est déjà 100 milliards !), on se dit qu’un MONSTRE comme Amazon qui s’accapare 2,5% de notre conso, c’est hyper dangereux !!!! Vous avez dit « monopole » ?

Quelques heures de maths à l’école et l’on s’offusque déjà moins, non ?

Click & collect :

On aurait pu dire “vente à emporter” mais il y avait un problème juridique et ça sonnait très IVème république… ça voulait dire que le commerce fonctionnait comme si de rien n’était, le Sénat, l’Assemblée et tout un tas d’autres gars ont dit que c’était moyen moyen, alors on a dit « click & collect » pour inclure du « e-business » dedans… soulagement !

Le Click and Collect, ça définit surtout le fait que les millions de petits commerçants se demandent tous pourquoi depuis si longtemps ils filent du blé à SoLocal (feu-les pages jaunes) alors qu’ils sont toujours autant à la ramasse en terme de e-commerce ou même de digitalisation ! C’est une vraie question, ça, hein ?

Télétravail :

Donner tout son sens au « bonheur au travail »…. C’est-à-dire « quand on n’y est pas », quoi ! Avec une petite nuance, tout de même : ne fonctionne que si les écoles sont OUVERTES !

6 à table :

Version revisitée scientifiquement de la Cène par le haut conseil de santé publique. Par ailleurs, ce sera sans doute le titre du prochain bouquin de Jean Castex : « 6 à table ou le stalinisme pour tous ».

Pour le lit, en revanche pas de recommandation du gouvernement : on peut toujours être autant de fous qu’on a envie de rire !

Cyril Hanouna :

N’oublions pas trop vite que certains crétins cathodiques veulent faire don de leur vacuité à la France en 2022…. et qu’il n’y a pas encore de vaccin contre la connerie !

Chaînes d’info :

Lieux de réunions régulières et légales d’apologistes de toutes sortes de théories du complot répondant à ce « besoin du peuple » de voir représentées toutes les façons de voir et de penser…

Avant il y avait le comptoir de chez Néness, puis grâce à l’arrivée de Facebook, le peuple s’informe autrement, alors pourquoi continuer à faire du journalisme quand il suffit de reprendre les bons gros buzz du web, n’est-ce pas ?

Make Journalism great again !

Fake News :

Culture générale du monde moderne et de ceux que l’école rebute.

Norme ou vérité, jusqu’à ce que soit prouvé le contraire.

News relayée par tous les media, mais dont on a pourtant réussi à prouver qu’elle était fausse… Comme il faut 9 fois plus d’énergie à démontrer qu’elle est fausse que ce qu’elle a dépensé à être diffusée en premier lieu, mieux vaut donc ne rien faire pour essayer de l’exposer, la dénoncer, la pourfendre….

Laissons les braves gens penser qu’il y a des puces 5G dans les vaccins ! Ca fait des vacances aux prix Nobel !

Attestation de déplacement :

Remise au goût du jour des Ausweis des forces d’occupation avant 1942 !

Hydroalcoolique :

Aviné Aqueux ? Aqua-Addict ?

Pour les fêtes, souvenez-vous : celui qui conduit, c’est celui qui se lave les mains… ou l’inverse… cette vanne n’a pas de sens ! Pardon… trop de solution hydroalcoolique…. “hips !”

Suis fatigué…

…………………………………………..

Allez, j’arrête !

J’ai trop ri en 2020.

Je vous souhaite une année 2021 éclairée, pleine d’espoir, de culture et de joie. Je vous souhaite une santé de fer, beaucoup de force et évidemment d’avoir encore et toujours de la hauteur, de l’autodérision, et énormément d’humour ! Avec l’amour, il n’y a que ça pour nous sauver !

--

--

Nash :: repeat entrepreneur

I write about stuff that will absolutely captivate you…. I’d read me if I were you ! 🤡